Pgil & Franck - PUTRID OFFAL par VSGREG - 3820 lectures
Back from the dead pour ce pionnier du grind des années 90 ! Une interview en forme de mise au point !



Pouvez-vous présenter l'histoire et les débuts de PUTRID OFFAL pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas ?
Franck Peiffer: Ok,PUTRID OFFAL est né aux débuts des années 1990-91 avec Fred à la Bass, Ludo à la batterie et Franck aux chants et guitare, dans le valenciennois. Le Grind à l'époque commençait à envahir l’Europe... Une démo "Unformed" 4 titres a été enregistrée en studio en 91. Puis, le groupe commençant à se faire connaitre, Ludo jouant déjà avec Supuration, il a été décidé pour des besoins de commodité de prendre Boris à la batterie. Se sont enchaînées par la suite diverses productions sur scène. Du coté des supports, un split LP (puis CD) avec Exulceration est sorti sur Adipocere rec. et des split EP (avec Agathoclés...). En 1992, une compilation avec plusieurs groupes (Supuration, Sepulchral,...) "Obscurum per obscurius" est sortie avec de nouveaux titres.
Le groupe a splitté en 1994 pour donner naissance à MPHERAL dans un tout autre style musicale. Fin 2013, le groupe s'est reformé avec comme line up actuel, Fred à la Basse, Phil (Division Alpha, Forlorn Emotion) à la guitare, Laye (Dehuman, Vibrion) à la batterie et Franck aux chants


Qu'est-ce qui vous avait donné envie de vous lancer dans un groupe de grindcore au tout début des années 90 ?
Franck Peiffer: comme dit précédemment, le grindcore aux débuts des années 90 venait de débarquer chez nous. Habitués à écouter du hard et du métal "classique", cette nouveauté musicale nous a pris par surprise. La puissance des morceaux malgré une certaine simplicité et durée des titres nous a conquis. On voulait faire autre chose que ce qu'il se faisait à l'époque dans la région mais aussi en France.


Qu'en était-il de la scène grindcore française entre 90 & 94 ?
Franck Peiffer: légère, très légère, très peu de groupe, nous étions à l'époque bercés davantage par les sonorités anglaises sorties des groupes comme napalm death, brutal truth ou extreme noise terror ....



Putrid Offal a disparu en 94 pour donner naissance à M-Pheral qui évoluait dans un death indus. Peux-tu revenir sur les raisons de la fin de Putrid Offal et le début de M-Pheral ?
Franck Peiffer: Des difficultés relationnelles basées sur des divergences de vues sur l'évolution musicale de PUTRID OFFAL avec Boris ont mis fin à cette aventure. Nous avions voulu, Fred et moi même changer par la suite de style musicale pour tourner la page. En faisant le choix avec MPHERAL de faire du metal indus était une des possibilités de le faire tout autant que de faire le choix technique de ne pas utiliser de batteur en optant pour une programmation. De ce fait, et parce que la période le permettait, Ludo est venu nous rejoindre comme guitariste....


Pour quelles raisons avez-vous décidé de réactiver Putrid Offal en 2013 ?
Franck Peiffer: Nous avions Fred et moi arrêter complètement de jouer pour nous consacrer à notre vie familiale. Mais force est de constater qu'il n'est pas facile de ne rien faire lorsque l'on voit partout que les groupes que l'on avait côtoyer à l'époque ressortaient avec plus ou moins de bonheur :-) A force d'aller voir des concerts en tant que spectateurs alors que l'on pouvait être encore acteurs de la scène underground nous a poussé à revoir nos possibilités d'évoluer de nouveau dans le circuit. Cela nous a permis aussi de revoir pas mal de personnes..Une des dernières raisons pour avoir été jusqu'au bout vient du fait aussi que nous avons trouvé au travers de Nico de Kaotoxin une aide et un support incroyable pour soutenir ce projet...
Phil Reinhalter: Fred m'a parlé de réactiver PUTRID OFFAL en 2012 en me demandant de les aider à concrétiser ce projet. J'ai accepté sous le signe de l'amitié, étant donné que j'ai moi même pas mal d'activité musicale. L'idée était de réenregistrer tout les titres existants plus carré que par le passé. Et lorsqu'on a commencer à bosser les titres, on s'est rendu compte que les morceaux éclaircis rendait les intentions beaucoup des compositions d'origines plus lisibles de l'époque: concis, précis, incisifs, brutal...


Vous sortez un nouvel EP qui contient des réenregistrements et du nouveau matériel inédit. Cela signifie t-il que le groupe est de retour pour de bon et que vous imaginez un avenir ?
Franck Peiffer: Ce nouveau EP permet de montrer l'évolution technique et sonore du groupe. Nous avons mis pour cela l'ancienne version du morceau "Suffering" et son pendant 2014. Le titre inédit siginife que oui le retour ne sera pas basé uniquement sur la réédition du split. De nouveaux titres vont suivre (certains sont déjà enregistrés)...
Phil Reinhalter: Lorsque Kaotoxin nous a parlé de sortir la réédition, il était entendu que nous fournissions de nouvelles compositions pour pérenniser la sortie de l'album. Du coup, ce fut un réel plaisir de créer de nouvelles compositions dans la ligné des intentions premières du groupe à savoir l'état d'esprit du split LP “Premature Necropsy”. Au fur et à mesure, je ressentais la joie de Fred et Franck à raviver les premières flammes de PUTRID OFFAL, à savoir l'état d'esprit grindcore sans perdre le côté Death metal du groupe...C'est cool!


Vous allez sortir début 2015 le double CD "Mature Necropsy/Premature Necropsy", pouvez-vous détailler le contenu de ce double album ?
Franck Peiffer: Mature Necropsy rassemble des morceaux de PUTRID OFFAL qui ont été réenregistrés en 2014 avec en bonus 2 reprises actuelles (Nerve et SOD).
Nous avons décidé de rééditer sur le 2eme CD la totalité des compos de PUTRID OFFAL (demo, split CD, compil) bruts de l'époque remasterisé.
Phil Reinhalter: Notre label Kaotoxin a proposé de rééditer les versions originales car beaucoup de collectionneurs recherchent le split en CD. On a pu le voir à 200€ ce qui est juste hallucinant! Pour faire des heureux, “Mature Necropsy” sortira en édition limitée avec “Premature Necropsy” remasterisé.


Comment imaginez-vous la suite des événements ?
Franck Peiffer: Certains nouveaux titres ont été déjà enregistrés et nous allons continuer à en produire d'autres afin de réaliser d'autres supports. Nous avons aussi déjà des dates en 2015 pour la partie scénique. Nous avons de plus la chance d'avoir signé chez Kaotoxin, et sur ce point on peut dire que tout est envisageable raisonnablement quant au futur des prochaines productions...



Après avoir relancé Putrid Offal, pensez-vous faire de même avec M-Pheral ?
Franck Peiffer: M-Pheral n'est pas à l'ordre du jour pour l'instant car P.O. nous occupe déjà beaucoup. Chacun ayant un job sur le coté, il faut jongler avec pas mal de choses en même temps.


Quelles ont été vos activités entre 1997 et la fin de M-Pheral en 2013? Etes-vous resté dans le monde de la musique ?
Franck Peiffer: Nous avons tous eu la chance d'avoir un job sur le coté après l'arrêt des groupes P.O. et MPHERAL, sans quitter le milieu musical par le biais de nos connaissances, vie familiale, concerts....
Pour moi et Fred, non. Hormis aller voir régulièrement des concerts et de côtoyer des personnes du milieu, nous avons été plus ou moins éloignés du monde de la musique. Pour les autres, de par leur métier, ils ont toujours eu un pied dans ce monde.
Phil Reinhalter: Pour ma part, je n'ai jamais arrêté. J'ai ralenti mes activités musicales pour me consacrer à ma famille. J'ai toujours continué à bosser dans mon studio (Psykron Studio) mais de manière moins officielle. Aujourd'hui, le studio possède son local ou on a enregistré “Mature Necropsy”.


Tout a changé dans le monde du metal et de la musique entre 1990 & 2014. Quelle est l'évolution que vous appréciez le plus et celle que vous aimez le moins ?
Franck Peiffer: Ce que j'ai apprécié le plus a été la qualité générale des groupes, le mur sonore des grattes et des batteries actuelles me fascinent. De plus, certaines prestations scéniques sont démentes (il suffit de voir Slipknot sur scène par exemple). Pour l'évolution que j'apprécie le moins, je dirais la mentalité, peu de gens se déplacent pour voir des concerts locaux alors qu'il y a quelques pépites qui se produisent dans de petites salles...
Phil Reinhalter: Ce n'est plus du tout la même chose. Les musiciens jouent mieux, les médias sont omniprésents, la qualité du matériel est impressionnante. Il faut faire exprès pour sortir un album qui ne sonne pas. Maintenant, je trouve que la course à l'extrême rend parfois la musique fade et c'est dommage. Un album qui sonne très bien n'est pas spécialement un album réussi. Parfois, il est nécessaire de mettre de côté le son et la technicité de l'instrument.
Récemment, j'ai assisté au festival Kaotoxin et franchement, ce n'est pas parce que c'est notre label, la succession de talent était juste...agréable à regarder. Tout y était!


Quels albums étaient dans votre walkman en 1990 ? Quels albums sont dans votre smartphone en 2014 ?
Franck Peiffer: en 1990, je pouvais écouter du suédois comme CARNAGE (dark recollections), ENTOMBED (left hand path), CARBONIZED, avec d'autres comme bien sur CARCASS (symphonies of sickness) et NAPALM DEATH (scum et Harmony corruption), DEATH (scream bloody gore, spiritual healing),SOD (speak english or die).
en 2014, les disques durs font la loi, difficiles de réduire, mais on peut citer CARCASS (surgical steel), NAPALM DEATH (utilitarian), BLOODBATH (nightmare mades flesh), DEATH (scream bloody gore, spiritual healing)...
Phil Reinhalter: En 1990, j'écoutais volontiers Death, Carcass, Pestilence, Napalm Death,Deicide, Cannibal Corpse.
En 2014, j'écoute pas mal de choses mais spécialement du Death métal en ce moment, quand j'ai le temps de me poser.


Un dernier mot pour nos lecteurs ?
Franck Peiffer: Bien le bonjour à tous et surtout venez voir et supporter les groupes près de chez vous. On espère vous voir au prochain concert, continuez à supporter la scène française et étrangère, nous avons besoin de vous!!! merci pour cette interview. see you soon!
Phil Reinhalter: Merci beaucoup pour ton interview! Venez voir PUTRID OFFAL en concert, ça va grave déchirer!
Auteur
Commentaire
Raoul Volfoni
Membre enregistré
Posté le: 10/01/2015 à 08h11 - (1481)

Tiens, je vais ressortir le Mpheral que je n'ai pas ecoute depuis longtemps mais qui m'avait bien fait tripper a l epoque

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker