AC/JC (Basse), Paskiss (Chant) - ZEBARGES par PAMALACH - 4169 lectures
Toujours passionnés et passionnants, nos amis de ZEBARGES reviennent taper le bout de gras avec nous avec la gouaille, l'humour et la sincérité qui les caractérisent.


Salut ZEBARGES ! Avant de rentrer dans le vif du sujet, comment vous sentez vous a l'aube de la sortie de ce nouvel album ?
AC/JC : Et bien parfaitement bien. On vient de recevoir quelques chroniques ça démarre pas mal pas mal.

PASKISS : Nickel, on se sent bien de l'aube au matin .


Quels ont été les échos que vous avez eu depuis que "Stay Barges or die !!!" est sorti et qu'avez vous fait depuis ?
AC/JC : Les échos ont été positifs mais bon je soupçonne les personnes qui ne nous aiment pas de ne pas se forcer à chroniquer notre album. Du coup, c'est comme un filtre naturel qui s'est installé au dessus de nos têtes et on ne reçoit que des bonnes chroniques, ce qui fait que l'on se croit bon et que tout le monde nous aime. Car n'oublions pas les paroles de ce bon Paulo "All you need is love". Ha ha Ha ! Paulo où que tu sois nous te saluons.

PASKISS : Heureusement il y a "metal impact" qui a bien descendu l'album (jusqu'à nos sales tronches d'ailleurs) et ça nous a bien fait marrer ! Sinon on a fait une paire de concerts avec ZEBARGES et on a été en voir pas mal (notre vie habituelle quoi!!)


Comment pouvons nous comprendre la pochette du petit nouveau "Dirty Rotten Killers" ? Pourquoi avoir choisi ce titre ?
AC/JC : On s'est amusé à prendre des poses particulières pour la pochette. PASKISS prend la pose d'Eddy sur l'album "Killers" (de qui vous savez) avec la hache et tout et tout, quant à moi je prends (du moins j'essaye) la pose du slammer de qui vous savez aussi. D'où le titre de l'album.

PASKISS : Un petit détail non voulu, sur le bras visible de mon perf, tu peux voir le patch de DRI et un peu plus haut celui de "Killers" de MAIDEN. Même inconsciemment on fait des clins d'œil aux vieilles gloires ! C'est top !

AC/JC : Petit voyou ! N'essaierais-tu pas de me soutirer quelques renseignements classés top secret défense sur notre prochain album que seulement deux morceaux sont à l'état d'ébauche et qu'on ne sait même pas de quoi sera fait le reste. Remarque si tu y arrives tu es balèze.


Les passages de double pédales que vous avez ajoutés vous font sonner plus agressifs. Peut on dire que ce nouvel album est le plus brutal de votre discographie et peut on éventuellement envisager un jour d'entendre des Blast beats sur vos morceaux ?
PASKISS : En tout cas c'est cool que tu trouves notre dernier album en date comme le plus agressif de la "machodiscographie"! Par contre les blast beats je suis un peu sceptique, cette invention de daube pour faire croire que la musique bourrine à donf, un peu comme les clips ou les prestations live filmées par 15 caméras et changement d'angles de vue toutes les 2 secondes pour faire croire que ça bouge sur scène. Allons allons, soyons réalistes, ZEBARGES n'a pas besoin de ce genre d'artifesse (fist... etc ).


Bon, comme je ne vais pas non plus faire tout le boulot, est ce que vous pouvez développer pour nos lecteurs ce dont parle vos chansons dans ce nouvel album ?
PASKISS : Comme d'habitude (dixit le blondinet électrocuté dans sa baignoire) les textes parlent de métal, de punk, de picole, de liberté, des trucs qui nous énervent, de liberté, de liberté, de liberté !!!



Il y a deux textes qui, je trouve, collent particulièrement bien à l'actualité. Il s'agit de "Cognac et cigares" et de "T.haine.T". Est ce que vous pouvez nous parler plus en détail de ces deux dernières ?
PASKISS : Le titre « cognac et cigare » est un peu particulier car c'est musicalement une ballade glam et c'est aussi le dernier titre écrit pour cet album. J'étais dans une période où j'avais envie de dire que tout allait bien dans ma vie et que je n'avais d'autres désir que de profiter, d'avoir du bon temps et d'accepter tranquillement de vieillir sans oublier d'où je viens. Et puis quelques semaines après l'écriture des paroles, j'ai vécu la tragédie de ma vie, pardon comme nous sommes beaux frères AC/JC et moi, nous avons perdu un être très cher. Tu comprendras que je ne désire pas trop m'étendre sur le sujet, mais je suis content que ce titre ait de bons échos. Pour « TNT », le contexte est plus humoristique, je me suis bien lâché sur les conneries rediffusées jusqu'à plus soif (et là faut déjà le faire) sur notre brave télévision de merde.


Dans "Les gros beaufs", vous fustigez les jackys qui semblent se multiplier à vue d’œil. Quel est le pire exemple de beaufs que vous connaissez ?
AC/JC : Ceux qui descendent klaxonner dans la rue quand l'équipe de France de foot gagne une coupe. Remarque en ce moment on est peinard.

PASKISS : Les blaireaux qui me croisent et qui pensent que je suis un fan des Beatles (les pauvres , ils n'y connaissent rien). Les connards qui téléchargent la musique pour se payer une plus grosse bagnole… En fait y en a tellement.


Les hommages sont nombreux dans cet album. On peut parler des quelques notes de "Reign in blood", la phrase de "La nuit du Trasher" qui fait penser au célèbre morceau "A lesson in violence" d'Exodus, le riff d'Iron Butterfly, le "Still loving you" de Scorpions à la sauce "Zebarges"... que du lourd en somme. Est ce que ces hommages sont désormais un passage un peu incontournables pour Zebarges ?
AC/JC : Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est incontournable mais bon si l'idée de mettre un riff connu au milieu d'un morceau me plait je ne vais pas me priver. La reprise de SCORPIONS est totalement assumé de A à Z tout comme la reprise des Cramps (en fait Charlie Feather) « I can't hardly stand it , « J'enrage » je l'ai conçu comme un puzzle avec que des riffs de morceaux connus (DEEP PURPLE, SOD, SPINAL TAP, BLACK SABBATH).

PASKISS : Bon après il ne faut pas oublier que ZEBARGES édicte des règles pour sa musique qui sont ensuite éliminées pour notre bon plaisir. Donc même si c'est une marque de fabrique, ça peut disparaître si l'envie nous fait sentir. Rien n'est immuable.


N'avez vous jamais eu envie de fustiger tous les groupes que vous n'aimez pas dans une chanson ?
AC/JC : Je n'en vois pas l'intérêt. Faire n'importe quoi certes mais il faut que ça reste avec une certaine classe et un certain bon goût (si, si je vous l'assure). On apprécie les groupes que l'on parodie (si si je vous l'assure) et croyez moi on a encore de la matière sous le coude.
PASKISS : Même chose, on ne va pas faire de la pub pour des groupes que l'on aime pas (non, non je vous l'assure).


Plus le temps passe et plus les grands héros de notre musique prennent de l'age ou, hélas, disparaissent. Cependant, le metal est plutot en bonne forme et les groupes de tous styles pullulent à droite et à gauche. Comment percevez vous cette évolution actuelle ?
PASKISS : Les groupes de tous styles pullulent à droite et à gauche, d'accord, mais ceux du milieu, ils puent de la gueule peut-être ! hein ! pourquoi tu n'en parles pas ?!?

AC/JC : Tout est question de génération. Peut être que les fans de LED ZEPPELIN ou BLACK SABBATH ne se retrouvaient pas dans la génération d'après (IRON MAIDEN, VENOM, RAVEN etc…). Il est clair que les groupes actuels qui me plaisent jouent un style dit « rétro » (viseur ouarf) ou vintage (de pinard sur la chemise tout blanche qui ne partira qu'avec du sel). Mais après tout ce n'est pas parce qu'un style évolue qu'il faut faire table rase sur ce qui a été fait avant. Franchement il y a des jeunes qui jouent du blues et j'en suis particulièrement ravi. Tant que tout le monde y trouve son compte et soit heureux dans sa vie sans avoir gagné au loto que demande le peuple.


Quels sont à ce propos les jeunes groupes que vous appréciez ?
PASKISS : Mon coup de cœur va à FATHER MERRIN, ils iront loin, en tout cas je leur souhaite de tout cœur !

AC/JC : Les thrashers de XANADOO nos potes d'INFESTATOR. Je pourrais aussi nous citer mais on a plus de 80 ans à nous deux et 15 d'existence donc c'est râpé.


Comme ton blaze l'indique AC/JC, tu sembles un grand fan d'Ac/Dc. Comment as tu pris le fait que Malcolm ait pris sa retraite ?
AC/JC : Comme tu l'as dit plus haut les mecs prennent de la bouteille (et Malcolm il en pris et descendu pas mal des bouteilles) et la vieillerie c'est pas bon pour la santé. Comme seuls les diamants sont éternels (mais ne servent à rien), les autres tombent ou sont tombés ou tomberont. Malcolm a déjà été remplacé et si il s'arrête définitivement on pourra dire qu'il aura mérité sa retraite. Quand on voit tous les riffs de dingue qu'il nous a laissé... Des riffs sur lesquels tout le monde (vieux jeune, beau pas beau, fille garçon) ont secoué ses crins ou tapé de la patte au moins une fois dans sa vie. Un jour ou l'autre il faudra s'attendre à ce qu'un pote vienne chez vous et vous dise "Tiens ! AC/DC c'est fini". C'est sûr que ça fera mal au slip sur le coup mais la vie continue. Le plus important dans l'histoire est de partir fier de ce qu'on a accompli et la tête haute.



Il y a plusieurs passages de dialogues de films disséminés à droite et à gauche sur "Dirty...". Est ce que vous pouvez nous en parler un peu ? D’où sort d'ailleurs la phrase qui introduit "Les gros beaufs" ?
AC/JC : J'aime bien le cinoche ainsi que Desproges et Coluche. Les passages sont tirés de films où Audiard en a fait les dialogues. Ce mec là était génial , tout est là, le ton, la gouaille, et surtout l'humour, d'ailleurs, pour en revenir à la question d'avant, il est mort depuis longtemps mais on peut encore aujourd'hui écouter ce qu'il nous a laissé et ça c'est important. Pour « les gros beaufs » c'est tiré du film « Les valseuses » de Bertrand Blier, il en a fait aussi les dialogues . Excellent film bercé par le swing de Stéphane Grappelli.

PASKISS : Et au risque de me répéter, je note que tu as un problème avec le milieu ! Tu parles des extraits de dialogues de films disséminés à droite et à gauche et tu oublies ceux du milieu, c'est discriminatoire, tu vas avoir des problèmes, toi le galopin de chroniqueur !


Qu'est ce que vous pensez du Crowdfunding ?
AC/JC : Quoi que tu me raconte mon gars, à qu'est- ce que c'est que ça le crowdfunding. Tu me prends pour un anglo saxon ! Traduis moi ça en français acré non de non à que j'pige quekchose au moins , vindieux.

PASKISS : Ah ouais le crowdfunding, c'est génial comme truc, on va sûrement crouler sous l'avalanche de groupes formatés ! C'est bien connu le public généraliste va soutenir des bons groupes (de merde !) pas ceux, qui revendiquent clairement leur différence.


Qu'est ce que vous répondez à ceux qui vous traitent de beaufs ?
AC/JC : Rooooooohhhhhh il y en a qui nous traitent de beaufs ? Comment est-ce possible ? A moins que ce ne soit encore cette graine de Bolchevics soixante-huitarde qui passe leur temps à surfer en pensant que le monde est cool. Et bien je leur répondrais que je n'en suis pas un car je ne descends pas dans la rue pour klaxonner quand la France gagne une coupe au football.

PASKISS : Et si être beauf, c'est porter un perf' à patchs et à badges (pas des pins ça c'est pour les vrais beaufs) alors je suis fier d'être un beauf.


Sur la tranche de l'album, on peut lire "Le téléchargement tue". Pourquoi avoir inscrit cela à une époque où le militantisme à ce niveau là est plus rare qu'a une époque pas si lointaine ?
PASKISS : Il est important, je pense, de rappeler que le téléchargement pue maintenant que la plupart des groupes ne militent plus dans ce sens. Le combat est bien sûr perdu d'avance, mais la beauté de ce combat est indéniable (putain t'as vu un mot de 4 syllabes c'est énorme !!)

AC/JC : Et bien disons pèle mêle, que la cigarette tue les hommes le téléchargement tue les groupes, que DARTHRONE avait sa phrase choc, nous on a la nôtre, que l'on est des rebelles underground et qu'on en a rien à foutre, et puis pour une fois que quelque chose est marqué sur la tranche d'un cd et que tout le monde le remarque on peut considérer ça comme une victoire.


Avez vous un dernier petit mot pour nos lecteurs ?
PASKISS : Choisissez votre route et votre destin, n'hésitez pas à emprunter les chemins de traverse ! (mais regardez bien à droite et à gauche, et puis aussi au milieu avant de traverser la route !). Salut à tous et à toutes.

AC/JC : Qu'est ce qui est vert et qui pousse au fond du jardin ?
Un martien en train de chier !!!!
Bisous la compagnie !


Auteur
Commentaire
BROYEUR
IP:88.179.76.127
Invité
Posté le: 06/06/2014 à 08h22 - (1171)
Franchement, j'ai rarement vu un groupe qui évéillait en moi autant de véhémence. D'habitude je la ferme et m'efforce de respecter les choix/gouts de chacun. Mais la ...ils n'ont AUCUN talent, la musique sonne atroçement mal. Et en plus ce sont de gros blaireaux rétrogrades et aux idées (vraiment très) limitées. Bref des gros abrutis incompétents.

albatard
Membre enregistré
Posté le: 06/06/2014 à 09h14 - (1172)
Pfff, Zebarges ça bute, PUTAIN D'METAL!!!!



Firerock
IP:46.193.171.146
Invité
Posté le: 06/06/2014 à 09h43 - (1173)
Maintenant que le CD est sortit on vas peut être ENFIN pouvoir allez acheter nos CDs chez eux !!!

Michel Bernier
IP:213.251.189.203
Invité
Posté le: 06/06/2014 à 16h11 - (1174)
Vous êtes pas beaufs, vous êtes ringards au possible, même pas dans un sens comique, et c'est peut être encore pire...

Des quarantenaires à mulet qui fond des blagues sur de la musique ma foutue et mal mixée à 10€ sur ebay, la classe.

Sur ce, je retourne me blaster du Gogol 1er.

"La seule chose que je peut dire, c'est que vous êtes bien cons, d'avoir payer 10€
Un bon conseil d'ami, faites vous rembourser, oui rembourser, mort aux cons qui sans raison ont acheter ces chansons."

Just my 2cents.



kenlesurvivant
Membre enregistré
Posté le: 06/06/2014 à 20h31 - (1175)
Le côté rétro est sympa et si, il leur est arrivé d'avoir de bonnes idées même si la forme laisse un peu à désirer (la parodie des standard téléphoniques dans le précédent album...). Mais se plaindre que c'est con et mal foutu c'est comme se plaindre que les Gronib' sont des obsédés: c'est fait exprès.


AC/JC
IP:90.1.208.82
Invité
Posté le: 07/06/2014 à 07h35 - (1176)
Les cds sont ni repris ni échangé !!!!

AC/JC
IP:90.1.208.82
Invité
Posté le: 07/06/2014 à 08h08 - (1177)
"échangéS" Désolé

underground
IP:88.173.26.32
Invité
Posté le: 08/06/2014 à 13h40 - (1178)
les beaufs des commentaires ci dessus ne klaxonnent peut etre pas lorsque l'équipe de France gagne une coupe mais je pense qu'ils possèdent le meme potentiel de connerie!ces blaireaux n'ont rien compris à l'humour de zebarges,normal ils sont certainement trop con pour comprendre visiblement!apres musicalement on aime ou pas,personne ne vous force à acheter ou pas,chacun est libre de s'exprimer artistiquement bordel de merde!!!ahahahah!!!

Mob
IP:93.28.244.231
Invité
Posté le: 10/06/2014 à 23h50 - (1179)
si vous dites du mal de Zebarges comme ca, c'est que vous n'avez rien compris a ce qu'ils sont.
je passe ma vie a subir des réflexions de gens qui ne comprennent pas Zebarges. pas plus que Mortician, qui pensent que Dying fetus ou Suffoc' ne sont que du bruit. et qui me prennent pour un con quand je dis que j'ai vu et que j'aime Pierre Perret, Francois Corbier et que mes cd de Brassens sont ranges entre Ray Charles et Big Bill Bronzy.

vous etes comme les amateurs "cliches" du jazz. vous pensez que ce que vous ecoutez est mieux et que le reste n'est rien d'autre que de la merde? ou sont les regles? qui a dicte un jours ce qui doit etre mieux que le reste?




Félix Rome
IP:193.253.170.96
Invité
Posté le: 11/06/2014 à 12h49 - (1180)
@Mob: Mais ils pensent que tu es con parce qu'il est absurde de ranger Bra entre Bro et C.
Ensuite je vois pas comment on pourrait reprocher à Zebarges d'être rétrogrades alors qu'ils prétendent faire du metal avec comme seule instrumentation une BAR et une basse. Ils feraient du drum n bass je dis pas mais là,...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker