- LOKURAH - TRACK BY TRACK par VSGREG - 4138 lectures
A l'occasion de la sortie de son nouvel album "The time to do better" chez M&O Music, track by track par le groupe LOKURAH (France - Metal/Hardcore)




Réponses par Pierre-Jean (guitare et growls) et Julien (chant lead)


Titre de l'album :

PJ : THE TIME TO DO BETTER est le titre d’un des morceaux de l’album et on y a pensé en même temps avec Julien, notre nouveau chanteur, comme titre de l’album, ça tombait sous le sens !

C’est un titre positif qui montre une volonté d’aller de l’avant pour le groupe.

JULIEN : le titre reflète assez bien l'histoire du groupe et peut appâter la curiosité de certains.

Artwork

JULIEN : j'avais pensé à un univers apocalyptique dans lequel un homme reviendrait d'entre les morts pour accomplir ce qu'il aurait du finir depuis bien longtemps. En soit tout le monde sait que l'on a jamais assez d'une vie pour tout faire !

Lorsque j'ai proposé le projet à Stan W DECKER, notre graphiste, il a tout de suite été emballé et pensait presque à la même chose . Du coup , nous l'avons laissé gérer le côté design.

PJ : étant donné que j’avais géré beaucoup de choses pour la réalisation de l’album c'est Julien qui a proposé le concept de la cover. Stan a fait le reste, avec son talent habituel, l'artwork entier est magnifique.


Production / Studio :


PJ : On a de nouveau fait appel aux services de El Mobo, propriétaire du CONKRETE STUDIO pour les prises de son de la batterie et le mix/mastering.

Il avait déjà mixé et masterisé notre 1er EP et notre 1er album WHEN THE END COMES et je savais que nous avions une nouvelle page à écrire avec lui, encore meilleure.

Il est venu fin juin 2011 avec son matos pour enregistrer la batterie dans le studio PURPLE CONCEPT de Soyann MANKOURI chez qui on avait fait des pré-prods.

Notre batteur, Aurélien OUZOULIAS (Mörglbl Trio, Satan Jokers...) a terminé ses prises en deux jours et demi.

L’atmosphère était à la fois studieuse et relax. Avec des musiciens comme Aurel en studio, tout est plus simple et tu sais que les bases de l’album seront solides !

De plus El Mobo et Aurel se connaissent bien pour avoir joué dans le groupe PLUG’IN et tourné ensemble avec Ron Thal il y a quelques années.

On a ensuite enregistré le chant avec Soyann et tout s’est également parfaitement déroulé, c’était la première expérience studio de Julien qui est arrivé complètement prêt et a grave assuré.

J’ai ensuite enregistré notre ancien bassiste Mathieu chez moi. Il a terminé ses prises juste avant de déménager car il venait de trouver un boulot à Annecy et Mobo s’est chargé de reamper les pistes dans son studio.

J’ai ensuite fait les pistes guitare à domicile en plaçant la barre assez haut avec 4 pistes de guitare rythmique comme sur la plupart de mes albums préférés. Ca a pris pas mal de temps mais ça valait le coup.

Le reamping des guitares a été assuré par Julien GINEZ, alias NKS, qui joue notamment dans AORLHAC, un bon ami extrêmement compétent.

J'avais pris du retard mais heureusement le planning de GOROD, enregistré par El Mobo, s’est décalé et il a pu tout finir courant septembre !

Musique, Cinema/DVD, livres, jeux ?

PJ : pas beaucoup de temps de libre sur cette période, mais je citerais des classiques comme Machine Head, Hatebreed, Gojira, Slayer, At the gates, Dark Tranquillity et Exhumed avant d'aller enregistrer des growls !

JULIEN : mon apparition dans Lokurah datant d'un an et demi, je m'étais d'abord concentré sur les compos du groupe. Elles tournaient sans cesse dans mes écouteurs. Ensuite lorsque je me suis mis à composer, je me suis beaucoup référé à ce qui se passait autour de moi, dans ma vie, l'actualité...

Après on peut dire que je suis accroc aux séries et à cette période j'étais sur Spartacus , South Park , True Blood, Californication…

Niveau musique de Lamb of god à Strillex ou même de Gojira à Pendulum.

Et niveau jeux, j'étais à fond sur Call of duty black opps, juste le jeu de l'année. Sinon les grands classiques : Soulcalibur, Capcom vs marvel 3 . Je ne trouve plus trop le temps de jouer en vérité.


Track by Track :

1. THE PERFECT PATH TO CRIME


PJ : A la base c’est un vieux titre qui figurait sur la démo d’un de mes anciens groupes qui s’appelait SCHIZOPHRENIA qu'on a ré-arrangé et qui colle parfaitement en ouverture d'album.

Il y a un solo sur ce titre comme sur plusieurs morceaux de l'album, ce qui n’était pas le cas sur l’album précédent.

2. BEYOND THE PAIN

PJ : C’est un titre qu’on avait déjà testé sur scène. Julien a fait de nouvelles paroles et j’ai rallongé la partie solo car Laurent de TAO MENIZOO, à qui j’avais fait écouté des pré-prods, me disait qu’on attendait la suite des premiers leads. J’avais été marqué par le dernier ANNIHILATOR et par Jeff WATERS sur scène, j’ai donc décidé de plus me lâcher dans le côté speed/thrash.

JULIEN : pour les paroles je me suis concentré sur la difficulté de vie des hommes atteints d'une maladie chronique. Vivre avec une douleur inexpliquée peut rendre fou et facilement incontrôlable.

3. THE TIME TO DO BETTER

PJ : Un titre avec pas mal de parties différentes et pour moi le meilleur de l’album. J’adore le refrain, certainement le truc le plus « musical » qu’on ait fait.

Il y a des influences de Loudblast, de Machine Head, et également de l’album Moontower de Dan Swanö.

JULIEN : j'ai voulu écrire sur le fait de se remettre en question. Il vaut mieux vivre avec des remords que des regrets.

4. THE WANDERING SOUL

PJ : Un titre assez direct où Aurel blaste ! Le refrain est assez mémorisable et le passage mid-tempo assez cool je trouve.

JULIEN : J'ai écrit sur la paranoïa qui habite un homme persuadé d'être seul contre le reste du monde. Il ne sait pas trop qui il est ni où il va. Il est très en accord avec la pochette de l'album.

5. LAST RESORT

PJ : Le titre le plus technique et le plus physique ! Certains riffs avaient été écrits par Jiu, un des anciens bassistes du groupe, qui a gentiment accepté qu'on les utilise.

On l’a vraiment finalisé en groupe avant d'entrer en studio. Je bloquais sur la structure mais j’ai composé la partie plus atmosphérique qui a permis de rebondir et de terminer le morceau.

JULIEN : Last resort raconte tout simplement l'histoire d'un homme combattant ses propres démons. Il demande de l'aide jusqu'au jour où il décide de s'occuper de son cas personnellement

6. REWRITERS OF TRUTH

PJ : Encore un titre très direct et un côté à la fois plus hardcore et plus death avec le partage des couplets entre Julien et moi.

Les paroles traitent à la fois des personnes mythomanes au quotidien et des révisionnistes.

7. FROM 1OPM TO 1AM

PJ : L’interlude acoustique que j’avais depuis un moment dans les cartons ! C’est une respiration utile à ce moment de l’album.

Pour le titre ce sont les heures auxquelles je me consacre souvent à la musique dans une semaine où on doit concilier travail, vie de famille... Je vois beaucoup de musiciens qui lâchent leur passion quand ils ont des changements dans leur vie, je trouve ça dommage, il ne faut pas lâcher.

8. AGAINST THE STREAM

PJ : un titre à la fois bourrin et catchy qui a figuré en version prémix sur le sampler de ROCK HARD d'octobre 2011. Je me suis lâché sur quelques harmonisations en solo, vraiment un bon titre avec deux riffs de Jiu sur le pont.

Pour les paroles cela traite de ne pas suivre le mouvement, de parler quand tout le monde se tait...

9 BLEED (cover Edge of Sanity)

PJ : Je suis un grand fan d’Edge of sanity que j’avais découvert lors d’un concert à Clermont-Ferrand pour la tournée de Cryptic.

C’est un titre assez méconnu chanté par un des guitaristes du groupe.

J'ai été surpris que tout le monde accroche sur ce titre au sein du groupe et on l'a finalement préféré à A call for blood d’Hatebreed qu’on jouait à l’époque mais qui était plus prévisible.

J’avais écrit aux membres d’Edge of Sanity et à Black Mark pour avoir les paroles mais pas de réponse, on a donc fait à l’oreille et ça fonctionne !

10. AN ORDINARY PSYCHOPATH

PJ : Un gros boulot de Julien sur ce titre qui est super solide avec une fin assez originale pour LOKURAH.

Les paroles traitent de personnes potentiellement psychopathes qu'on peut croiser tous les jours.

11. IRRADIATED

C'est le dernier titre composé avant l’entrée en studio.

Là encore je me suis lâché sur le solo avec du dive bomb et du tapping.

JULIEN : c'est peut-être la chanson la moins personnelle niveau texte. Suite à la catastrophe nucléaire de FUKUSHIMA d'avril 2011, j'ai voulu écrire sur ce sujet qui me tenait particulièrement à cœur. Le monde se barre en couille...

12. DRIVE ME BLIND

Des paroles qui traitent d’une personne qui ne voit pas pourquoi elle ne pourrait pas se permettre un shoot de drogue pour échapper à une réalité trop compliquée à un moment donné. Aucune incitation là-dedans mais un simple point de vue.

Le titre de travail était « Hatebreed song » mais finalement je ne pense pas qu’on sente trop cette influence.

La fin planante avec les guitares acoustiques colle parfaitement avec les paroles, elle était donc parfaite pour clôturer l’album !
Auteur
Commentaire
vsgreg
Membre enregistré
Posté le: 25/06/2012 à 18h06 - (1)
Excellent album !
Très belle suprise !



Dispater
Membre enregistré
Posté le: 17/08/2012 à 14h22 - (35)
Et très bon en live en plus !



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker