Mikael Akerfeldt - OPETH par ..::JU::.. - 3498 lectures
Durant le Hellfest, j’ai eu la possibilité d’interviewer quelqu’un que j’estime beaucoup.
Une chance, une opportunité qu’on ne peut pas rater.
15 minutes (qui vont durer plus d’une vingtaine) en compagnie d’un des musiciens le plus réputé la planète Metal Extrême.
Mikael Akerfeldt. Monsieur OPETH, pour ainsi dire.

Transcription d'un instant privilégié, avec un musicien humble, mais surtout très aimable, disponible, amusant et intéressant...



Salut Mikael ! Tout d’abord, on va faire simple : comment vas-tu ?
Salut à toi,
Eh bien ça va plutôt bien !
On arrive d'un long périple, pour venir jusqu'ici depuis chez nous...


Et quand êtes-vous arrivé en France ?
Hum, je ne suis plus trop sûr de l'heure exacte, avec tous les effets de bord indésirables de ce qu'on a vécu hier soir et cette nuit (rires...) ; je me suis réveillé... heu, il y a deux heures ! (ndJu : il était environ 16h30 au moment cette interview).

Haha, ça doit être dur pour toi alors de répondre à toutes ces interviews, non ?
Non, ça va, je vais bien... (il grimace et tire la langue) (rires)

Et tu aimes répondre à toutes ces interview en si peu de temps ?
Oh oui, c'est plutôt sympa ! Bon, c'est pas le truc que je préfère faire, mais j'aime plutôt bien quand même.

Je suis le dernier de la journée, pour les interviews. Heureux ?
Ah cool !! (rires) Je vais aller pouvoir boire des canons alors !

Tu es content d'être là, aujourd'hui (au Hellfest) ?
Oh oui, vraiment content ! C'est un vrai plaisir...


Comment te prépares-tu avant un concert, notamment sur les festivals, comme aujourd’hui par exemple ? Tu te détends, tu bois, tu dors .. .?
Hum ça dépend. Dormir ? non, pas trop. Enfin, sauf pour aujourd'hui, mais c'est différent... Tu connais le "Beer Cap" (ndJu : correspond à ce qu'on appelle le Caps, jeu hautement intellectuel visant à dégommer des capsules de bières avec d'autres capsules, et à boire le contenu de la bière en cas d'échec) ? (rires)
Ca fait partie de nos préparations, une bonne façon de se détendre. Sinon, non rien d'extraordinaire, on n'a pas vraiment de trucs particuliers pour se préparer. Je gratte un peu avec ma guitare, on fait quelques petits accords ensemble, et je prends une douche aussi, parce qu'on n'a pas toujours beaucoup de temps ensuite...

Et tu as un peu de temps en général avant ou après votre concert, pour te promener sur le fest, et regarder quelques concerts ?
Oui, carrément ! Là nous on ne joue pas avant 1h du mat', donc je vais avoir largement le temps d'aller me promener, c'est cool ; je vais pouvoir aller voir plusieurs concerts. Comme OZZY, je pense, et MR.BIG aussi !


Question classique, mais que représente le Hellfest pour Opeth ?
C'est un excellent festival ! On est déjà venu jouer ici, c'est vraiment cool. La première fois que j'en ai entendu parlé, ça doit être en 2004, ou 2005 je crois. C'est une sorte de Wacken ''en France'...

Comme le Wacken, vraiment ? C'est votre perception ?
Oui, c'est quand même un grand festival, avec de grosses têtes d'affiches ! Ozzy, Scorpions ..! Ce n'est pas rien.

Oui, c'est sûr. Et est-ce qu'en Suède, le Hellfest est connu également ?
Oui, oui, bien sûr, il y a quelques Suédois qui traversent l'Europe pour venir ici. Mais en fait en Suède, on a aussi un gros festival, Sweden Rock Festival, un très bon festival aussi. Mais oui, le Hellfest a déjà une bonne réputation chez nous. Il est de plus en plus connu d'année en années


Ce soir, vous allez jouer sur la Mainstage, la plus grande scène du festival. Qu'est-ce que cela représente pour vous ?
Oh, en fait ça n'a pas vraiment d'importance pour nous. Qu'on joue sur une Mainstage, sous une tente, ou dans une salle, ça n'a pas vraiment de différence pour nous.

On a déjà joué dans de toutes petites salles, ou bien devant un public énorme comme au Wacken, devant 60 000 personnes, et ça revient quasiment au même, tant que le public est présent.

Le détail amusant, c'est que plus la scène sur laquelle tu joues est grande, et plus tu penses que tu vas être nerveux, et en fait, non...

Tu ne ressens pas une certaine pression, à jouer devant tant de monde ?
Non, en fait, c'est presque l'inverse... Quand je joue devant peu de personnes, c'est plus facile de capter un regard dans le public, et c'est quand une personne te regarde comme ça, dans les yeux, que tu risques d'être le plus nerveux. Si la personne connaît les paroles par cœur, et se met à les chanter, alors tu te dis intérieurement "merde, il ne faut surtout pas que je me plante sinon c'est ..." (rires). Alors que devant une foule immense, c'est plus facile de balayer le public du regard, sans regarder personne en particulier, et du coup c'est moins... intimidant. Les gros concerts, sont plus simples en ce sens. Mais j'aime autant l'un que l'autre.


Grosse actualité pour Opeth en ce moment, puisque vous allez bientôt sortir votre nouvel album, 'Heritage'. A quoi doivent s’attendre les fans, penses-tu que les fans peuvent être surpris ?
Je pense que beaucoup de personnes vont être surprises...

Et, tu penses que les fans aiment être surpris ?
Ah... je pense que beaucoup de personnes aiment, et beaucoup de personnes détestent être surprises... Mais je suis incapable de savoir ou d'imaginer ce que les fans vont en penser. 'Heritage' est à l'image de tous nos albums, et tout ce qui est dans cet album correspond exactement à ce que nous avions envie de faire, sans restrictions. Avec, c'est vrai, une petite différence par rapport aux albums précédents... Au niveau du chant, on va dire, puisqu'il n'y aura pas vraiment de growls...

Ah oui vraiment ? Comme sur le génialissime 'Damnation'...?
En quelque sorte, oui, mais il sera tout de même bien différent... En tout cas j'espère que les fans seront surpris. Ce que je n'aime pas, c'est quand les fans sont indifférents. J'espère que l'album suscitera des sentiments. Amour, haine... J'espère que cela ne laissera pas indifférent, c'est le plus important. Bon, c'est sûr, j'aimerais idéalement que tout le monde l'aime, mais ça ne sera pas le cas.


Et peux-tu me dire quelques mots sur la pochette de 'Heritage', qui bien que très fun, est tout de même un peu... psychédélique, non ?
Oui, oui ! En fait j'ai eu l'idée, comme ça. Je me suis réveillé un matin, et j'avais l'idée de cette pochette en tête, toute faite (rires)!

Non, sérieusement ?
Si, si, c'est vrai. C'est complètement de moi cette pochette, c'est mon concept...! Bon je ne l'ai pas réalisée moi-même bien entendu, c'est Travis (Smith) qui s'en est chargé en grande partie, mais c'est moi qui ai conçu et décrit le concept de la pochette.

Et pourquoi avoir mis vos visages de cette façon sur la pochette ?
(rires) Haha, parce que je trouvais ça amusant ! Et puis on ne l'avait encore jamais fait...! En fait, je voulais essayer de trouver un mélange assez spécial, évoquant... 'Yellow Submarine'.(rires) Quelque chose de plus psychédélique, plus fun, et... je crois que c'est réussi. Et j'adore cette pochette.
Elle a suscité pas mal de réactions auprès des fans, certains pensaient que c'était une blague, d'autres que c'était très drôle, d'autres trouvent que c'est la plus belle pochette qu'ils aient vue. J'aime beaucoup provoquer ce genre de réactions vraiment différentes.

Et est-ce qu'à ton avis, cette pochette donne une information tangible pour les fans, quant au contenu musical et l'orientation de ce nouvel album ?
Oui, carrément, la pochette est en total accord avec la musique de cet album, et représente assez bien le contenu musical. 'Heritage' est un peu étrange, et plutôt fun...


Je suppose qu'Opeth va effectuer une tournée européenne pour promouvoir 'Heritage' ?
Oui, une tournée européenne, en octobre ou novembre.

Et avec plusieurs dates en France ?
Heu... (il se tourne vers un membre de son équipe) "On fait combien de dates en France, au fait ?" (lui regarde sur un PC et lui répond :) "Une date à Paris, au Bataclan. Et peut-être deux autres" (ndJu : les dates de Montpellier et Bordeaux n'étaient alors pas encore finalisées)

Ce n'est pas vous qui organisez vos tournées ?
Ca dépend, en général on participe à l'organisation générale, mais ensuite on laisse d'autres personnes voir directement le planning et les lieux précis.

Et est-ce déjà arrivé que, suite à des prévisions de dates, vous n'ayez pas envie de jouer dans une ville ou une salle donnée ?
Une ville non, jamais, nous n'avons pas le moindre problème avec ça. Par contre, certaines salles, oui ça peut arriver. Lorsqu'elles sont trop pourries, principalement si nous y avons déjà joué, et que nous la connaissons. Ou alors si la salle est trop grande. On préfère vraiment jouer dans des salles de taille moyennes ou petites.


Petite question sur ton projet musical, avec Steve Wilson. J’ai cru comprendre que vous aviez composé et enregistré quelque chose ? Es-tu content du résultat, à quoi cela va-t-il ressembler ?
Oui, en fait c'est pas complètement terminé... On a fini d'écrire, et on a enregistré juste quelques instruments. J'aime beaucoup ce projet, mais encore une fois, je ne pense pas que les gens doivent s'attendre à quelque chose en particulier. Pas mal de monde risque d'imaginer une sorte de mix entre PORCUPINE TREE et OPETH, et ça ne sera pas du tout le cas. C'est quelque chose de complètement nouveau, quelque chose qu'on a fait avant tout pour s'amuser, pour essayer divers trucs. Et qui ne ressemble pas forcément à ce qu'on fait dans nos groupes respectifs.

Et d'où vient le nom de Storm Corruption ?
En fait Storm Corruption, hum... n'est finalement pas le nom de notre projet, mais celui d'une chanson. Je ne suis pas sûr ce ça soit le nom de l'album. Notre projet n'a pas encore de nom en fait.

Vous n'avez pas encore décidé ?
C'est du ressort de Steve ça (rires)!

C'est lui le boss sur ce projet ?
En fait il a écrit toutes les paroles, et pas mal de morceaux. Quoiqu'en fait, j'ai quand même composé pas mal de chansons aussi... Steve s'occupe aussi de gérer toute l'aspect lié à l'enregistrement. On a composé un peu chacun de son côté, puis on s'est ensuite retrouvé régulièrement ensemble en studio pour agencer et enregistrer.


Opeth est aujourd’hui un groupe reconnu, et très populaire. Et de plus en plus de groupes s’inspirent ou copient certains aspects du style ‘Opeth’. Qu’est-ce que cela t’inspire ?
Hum, si c'est vraiment le cas, c'est plutôt cool je trouve. En fait cela ne me dérange pas plus que ça, moi je préfère me concentrer sur notre musique, et notre façon d'avancer.

Si c'est une recette qui marche, je suis plutôt content ! Et puis il n'y a pas de raisons, s'il y a une demande, et si c'est bien fait, tant mieux ! Regarde Airbourne, par exemple, qui savent faire une bonne musique sans rien inventer. Tant que le public en redemande, et tant que ça plaît, c'est cool.
Après, si c'est juste du "copier/coller", sans personnalité, c'est dommage, mais bon, il en faut pour tout le monde...

A titre personnel, je ne suis pas forcément fan de ce type de groupes, j'aime rechercher la nouveauté. Je recherche plus l'originalité que les copies...


Je suppose qu’avec Opeth, tu dois voyager souvent, à travers toute l’Europe. Est-ce quelque chose qui te plaît ?
Oh oui, j'aime ça ! Bon, ce n'est pas le voyage en lui-même qui m'éclate le plus, mais j'aime bien changer d'endroit, voyager et rencontrer pas mal de monde. Mais bon, je n'ai pas forcément le temps de visiter, faut que je bosse aussi. (rires)

Et au fait, tu ne travailles plus dans ton magasin de CD en Suède ?
Oh non, c'est complètement terminé ça, maintenant. Je travaille à 100% pour Opeth...

Et Bloodbath .. ?
Oui, Bloodbath aussi, mais ça, c'est pas vraiment du boulot, c'est plus pour le fun !

Et est-ce que vous avez des projets en cours avec Bloodbath ?
Oui, on a des trucs en cours. Mais tu sais, Bloodbath, (il mime les montagnes russes), c'est un coup vivant, un coup mort, c'est très fluctuant l'activité de ce groupe...

Et quel est ton rôle exactement au sein de Bloodbath, uniquement le chant, ou bien tu t'impliques aussi dans l'écriture, la composition... ?
Non, je ne m'implique dans Bloodbath que lorsque j'ai un peu de temps. Donc souvent, c'est uniquement pour venir chanter. Je participe à ce projet avant tout parce qu'il s'agit de mes amis, uniquement pour le plaisir. Je fais ça parce que je m'éclate, avec eux, tout simplement !


Je ne sais pas si tu es au courant, mais cette année et les années précédentes, des personnes un peu extrémistes, et soi-disant chrétiennes, ont essayé de faire annuler ou de perturber le Hellfest. Arguant notamment que ce festival est, entre autres, un lieu de dépravation, dédié à la gloire de Satan

Et ils ont bien raison !!

(rires) Comment ça ? Que penses-tu de ça ?
J'adore provoquer, et entraîner des réactions vives vis-à-vis de tout ce qui touche à la religion. Et surtout vis-à-vis de ce genre de personnes, très sûres d'elles à propos de la religion.

Moi, ma conviction personnelle, c'est que ça fait 2000 ans qu'on sait que le Diable est venu sur terre pour nous aider à faire le mal (rires).

En réalité, j'aime avant tout contredire et surtout provoquer toutes ces personnes très croyantes, en affirmant le contraire de ce qu'elles pensent ou en les provoquant...

Mais quand quelqu'un vient me parler de ça de façon un peu trop directive, en essayant de faire le bien ou le mal, ou vient me dire que ce que je fais est mal... (il mime un geste de pendu en serrant ses mains autour du coup) : "Fuck off".
Je déteste les religions.

En France, la religion (chrétienne principalement) est encore très présente, dans les mentalités, dans les habitudes, au niveau des modes de pensées des politiciens ou via la morale médiatique ou populaire. Est-ce également le cas en Suède ? Comment sont perçues les religions chez vous ?
La Suède n'est pas un pays particulièrement religieux, et je n'ai pas l'impression que ça soit comme en France. Même si on célèbre encore quelques fêtes religieuses, les gens se marient à l'église, on baptise les enfants. Bref, même si les gens ne sont pas vraiment croyants, il subsiste encore quelques traditions de ce style pour essayer d'être en connexion avec Dieu. Que des foutaises.
A titre personnel, pour moi, il ne s'agit que de superstitions.

Héhé, j'approuve ! Mais je pense qu'en France, les traditions (notamment religieuses) perdurent, les mentalités sont plus ancrées dans l'Histoire. J'ai l'impression que vous êtes peut-être plus ''modernes' dans votre approche de la religion ?
Hum, je ne sais pas franchement... Vu de loin, peut-être, c'est possible. Mais tu sais, je ne sais pas trop combien de personnes croient en Jesus, ou font ce choix de mode de vie, mais pour moi, croire en Dieu, ça revient à idolâtrer Donald Duck. (rires)
Franchement, j'ai lu une bonne partie de la Bible, et il y a de ces trucs dedans, c'est vraiment comme un conte fantastique, ça ressemble à toutes ces histoires avec les dragons, les flammes et ce genre de trucs... Ils pourraient en faire un super film, avec toutes ces inventions ! (rires)

Donc toi, aucune religion ne risquera jamais de t'attirer ?
En fait, je ne conçois pas que l'on me donne une façon de penser, ou de vivre. Ce n'est pas parce qu'on va me dire "crois en ceci, écoute cela, fais ça", que je vais y croire. Ces idées sont liées à une époque, avec des symboles et un contexte. Mais aujourd'hui, pour moi la religion, toutes les religions, ne sont que de la superstition, et c'est juste impossible pour moi d'y croire.

Et justement, ne trouves-tu pas cela étrange que des personnes très croyantes puissent avoir du pouvoir (notamment via des partis politiques) ?
Si bien sûr, cela pourrait être dangereux. Et cela l'a déjà été plus d'une fois malheureusement. L'être humain est conçu pour détruire...
Mais je ne peux pas supporter de voir que des gens se réfugient derrière une raison religieuse pour tuer quelqu'un, ou balancer des bombes sur une ville. C'est complètement fou. Et ça me fait mal. C'est presque une douleur de voir tout ça.

Et est-ce que tu as déjà eu des soucis, en exposant de la sorte ton point de vue vis-à-vis des religions, à des personnes croyantes un peu obtuses ?
Je n'ai jamais vraiment eu de problèmes particuliers... Par contre j'ai déjà eu une grande discussion avec un prêtre français, assez connu je crois, et qui aime vraiment avoir ce genre de discussion, où les avis divergent.

Il ne s'agissait pas du Père Robert Culat par hasard ?

Si, si, c'est bien lui. Je ne sais pas si c'est quelqu'un de bien, mais il était plutôt ouvert d'esprit, c'était sympa. Il m'a bien fait part de son point de vue, qui était vraiment orienté sur les croyances religieuses, mais bon, c'est un prêtre...
Sinon, non je n'ai jamais eu de souci avec des personnes ayant des divergences d'opinions.
Mais par contre, n'essayez pas de me faire croire en quelque chose, ou en une quelconque religion, sinon... (rires)

Est-ce qu'Opeth pourrait être une bonne religion ?
Mais évidemment, regarde-moi : (il se met debout et écarte les bras) Je suis un Dieu !
(Il désigne un membre de son staff, assis dans un autre fauteuil) Et là il s'agit de l'un de mes disciples. (rires)

Haha ! Et, tu es capable de marcher sur l'eau ?
Pas besoin, je prends le bateau (rires).


Mikael, un immense merci de m’avoir accordé tout ce temps, ce fut vraiment un honneur pour moi, sincèrement. Et un grand plaisir !!
Merci à toi, merci vraiment.
C'était chouette.



Un grand Merci à Eric/OZIRITH (http://ozirith.com) pour ses superbes photos d'OPETH prise durant le HellFest
Et merci à l'équipe du HELLFEST pour tout


Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker