TOP5 Hellfest : Les têtes d'affiches rares venues au festival
publication le : 11/01/2015
VS, partenaire officiel du Hellfest depuis 2007, vous propose une série de top5 musicaux qui serviront de rétrospective sur toutes les éditions passées du festival (depuis 2006).



Après le premier article consacré aux reformations, le 2ème évoquant les groupes disparus ou en pause s'étant produits au Hellfest, le 3ème volet met en avant ces groupes considérés comme têtes d'affiches du festival et que l'on avait pas vu en France depuis longtemps, voire jamais.

Ce top5 se divise en 2 parties, une consacrée aux groupes des "tentes" et l'autre à celui des Mainstages.

Parmi tous les noms présentés, il est possible que certaines données soient erronées, plusieurs sources sont tout de même précisées.

TOP 5 des têtes d'affiche rares des tentes* du Hellfest :
(*Rock Hard Tent, Terrorizer Tent, Valley & Temple)

5. BAD BRAINS [le 18 juin 2011 - Terrorizer Tent]

Groupe culte et pionnier du punk/hardcore, Bad Brains ne s'était pas produit en France depuis 1994 d'après certaines sources, voire 1989 et une date à l'Élysée Montmartre. D'ailleurs en 2009 les américains devaient retrouver cette salle mais le concert fut finalement annulé.

Programmé en tant que tête d'affiche de feu Terrorizer Tent, le groupe qui y va aussi bien de ses morceaux hardcore que plus reggae, délivra un set globalement oldschool (mettant l'accent sur les albums "Rock For Light" et "Bad Brains"), quoique un peu court, puisqu'il dura à peine 50 minutes. Sentiment de frustration certain d'autant que les Bad Brains ne sont pas revenus joués en France et même en Europe depuis plus de 3 ans...

Le morceau 'Attitude' @ HF 2011, qualité très moyenne

4. POSSESSED [le 17 juin 2011 - Rock Hard Tent]

Possessed n'était pas tout à fait la tête d'affiche de la Rock Hard Tent ce vendredi 17 juin 2011 (c'était Mayhem), mais ce concert était pour le moins événementiel : il s'agissait en effet d'une date unique en Europe pour Possessed en 2011. Après quelques recherches, il se peut même que c'était le premier concert du groupe sur le sol français depuis très longtemps (voire toujours) si l'on s'en réfère aux sites suivants :

Voices from the Dark Side
set-list.fm

Un rendez-vous avec l'histoire, parfois gâché par la qualité du son, toutefois ce fut l'occasion de voir en chair et en os un Jeff Becerra se donner à fond en fauteuil roulant, durant les 15 titres interprétés...A noter que ce fut le premier concert avec le bassiste Tony Campos (Asesino, Ministry, Soulfly), qui quittera Possessed à peine 1 an plus tard.

Le morceau 'Phantasm' @ HF 2011, qualité moyenne

3. FIELDS OF THE NEPHILIM [le 19 juin 2010 - Rock Hard Tent]

Le groupe de gothic rock anglais emmené par son leader de toujours, le chanteur Carl McCoy, a donné en 2010 son premier concert français depuis 1991 et une tournée à l'époque de 10 dates (Source).
Un concert rare d'une petite heure, suivi notamment de près par Abbath et Demonaz (Immortal©), qui aura marqué les personnes présentes sous la Rock Hard Tent ce soir-là, à cette heure avancée.

Le morceau 'Zoon p.III W.W' @ HF 2010, qualité moyenne

2. MANILLA ROAD [le 22 juin 2013 - Valley]

Le groupe culte de epic heavy metal américain s'était déjà produit une fois en France du côté de Colmar en 2008 (avec Battleroar !). Il se produisit ce samedi 22 juin 2013 - en co-tête d'affiche de la Valley avec Cult of Luna- sous une tente à moitié remplie, puisque le début de leur set était à cheval avec la fin de celui de ZZ Top...puis Manilla Road se retrouva à jouer ses derniers titres en même temps que Kiss démarrait son spectacle !

Qu'importe pour Mark Shelton et sa troupe, ils délivrèrent un concert plutôt porté sur d'anciens albums, aujourd'hui cités comme cultes ("Crystal Logic", "Open the Gates", "The Deluge"). Mark s'était, quelques jours après le concert, dit ravi de leur périple au Hellfest, estimant même que il s'agissait tout simplement du meilleur concert que le groupe ait donné (son et public parfaits, light show impeccable, des professionnels en backstage au top, etc)...certes de nombreux artistes disent cela, toutefois ces propos n'ont pas été tenus via un média français mais directement sur le site de Manilla Road, à travers un tour report de ces concerts estivaux de 2013.

Programmer Manilla Road en tête d'affiche d'une scène en France est quelque chose de rare et plutôt "couillu", qui aura ravi les aficionados du genre et tant pis pour ceux qui n'y étaient pas, au moins les spectateurs présents ne manquaient pas de place.

Le morceau 'Only the brave' @ HF 2013, qualité plutôt moyenne

1. HANK WILLIAMS III [le 15 juin 2012 - Valley]

Si les informations glanées sont exactes, Hank Williams 3ème du nom, a donné ses premiers concerts européens en 2009 (dont un en France à la Maroquinerie de Paris le 06 septembre). A la mi-juin 2012, il se lance dans une 2ème mini-tournée (7 dates) sur le Vieux Continent, qui débute ce vendredi 15 juin au Hellfest sous la toute récente Valley Stage.

Il s'agit à l'époque de l'un des artistes ayant le plus long temps de jeu du festival (2h), seul Guns 'N Roses joua plus longtemps le lendemain soir.
Le set de Hank se divisa en 2, avec une première partie dans des tonalités globalement country punk/rock, puis une deuxième bien plus lourde et moins dansante, se rapprochant nettement du sludge/doom (pas pour rien que Hank a été membre de Superjoint Ritual).

Durant la première heure, les tubes country s'enchaînaient avec un minimum de répit (le temps de régler les instruments), portés par de la contrebasse, du violon ou du banjo et bien sûr Hank, assis au milieu de la scène, casquette vissée sur la tête, donnant aussi le tempo de sa voix [légèrement nasillarde] si particulière, et reconnaissable entre mille. Un moment propice pour "danser" et se dépenser ("Six Packs of Beer" en tête) avant donc cette entame qui a vu les lumières se faire plus discrètes, au profit d'images projetées derrière la batterie. C'est là que le set vira à une musique de plus en plus écrasant.

Un événement pour le moins rare et unique, comme le Hellfest nous en a servi quelques autres un peu "à part" sur la programmation globale tels Swans, Sunn o))), Hawkwind, Jarboe, etc.

45 minutes du set au HF 2012, qualité moyenne

Citons avant de passer au top des Mainstages, également From Ashes Rise (Crust punk - US) venu, il semblerait, la première fois en France en 2012, placé sur la Warzone juste avant Tragedy, autre combo plutôt rare dans nos contrées. Tout comme The Obsessed (2012) qui ne nous avait rendu visite depuis près de 2 décennies, idéalement placé sous la Valley.

TOP 5 des têtes d'affiche rares des Mainstages du Hellfest :

Une bonne dizaine de groupes se sont produits au Hellfest avec le statut de tête d'affiche d'une des 2 scènes principales, et étaient jusque-là rarement, voire jamais venus sur le sol français.

Par exemple, nous pouvons citer Venom tête d'affiche du premier soir en 2008, qui n'avait pas joué en France depuis 1985 ! Bon cette prestation d'il y a 6 ans et demi n'est pas vraiment restée dans les têtes comme un grand moment mais il fallait souligner cette longue carence qui ne se répétera pas par la suite, puisque après un passage davantage apprécié au Fall of Summer, Cronos & co reviendront au Hellfest en juin prochain.
Plus récemment, les américains de Aerosmith ont donné seulement leur 3ème concert français depuis 1997, l'été dernier, en clôture de la Main01, le samedi 21 juin. Peut-être bien l'un des meilleurs shows offerts au Hellfest par un groupe de hard rock d'ailleurs.

Au rayon des premières fois, Rob Zombie a délivré le 17 juin 2011 son tout premier show français. Là aussi, un événement pas vraiment à la hauteur, la faute à un groupe offrant le minimum syndical...2014 a vu le père Rob se rattraper un petit peu, toutefois il ne bénéficiait pas d'un créneau aussi avantageux que 3 ans plus tôt.
Enfin en 2013, Tobias Sammet et sa petite troupe de talentueux musiciens nous ont servis Avantasia, une première en France. Contrairement à Rob Zombie, le concert dura plus longtemps que le temps de jeu alloué, pour le plus grand plaisir des fans du genre.

Sans plus tarder le top5 en question :

5. MANOWAR [le 21 juin 2009 - Mainstage01]

"No posers allowed - Death to Infidels"
Les plus virils des metalheads clôturèrent la 4ème édition du Hellfest, à grand coup de true heavy metal. Toutefois, le site se vida pas mal de ses festivaliers, ne restés alors plus que les fans fidèles venus des 4 coins du monde, dressant fièrement leur drapeau...mais aussi les personnes qui voulaient un peu rigoler et celles trop imbibées pour quitter les lieux.
"Kings of Metal", "Heart of Steel", "Call to Arms", "Hail & Kill", tant d'hymnes résonnèrent ce soir-là, avec en bouquet final un feu d'artifice pendant l'épique "The Crown and the Ring (Lament of the Kings)".
Et puis il y a eu quand même la fameuse remise des "Balls of Steel" par DeMaio à Barbaud et Garnier, pour avoir eu les couilles (d'acier) de faire jouer Manowar au HF, en tête d'affiche...le genre d'anecdote que tu ne vivras qu'à un concert de Manowar...ou encore inviter un fan sur scène grattouiller un peu et le voir repartir avec l'instrument en question. La magie Manowar. Et dire que certains pensent encore que Manowar c'est de la merde musicalement. Quelle bande de falses.

Pour redevenir sérieux quelques instants, avant cela, le dernier concert français des musclés américains s'était tenu à la salle Marcel Cerdan de Paris en 2002. Et pour remonter un peu plus loin, c'est en 1998 et à près de 10 reprises que Manowar était venu par chez nous.

La true intro épique du concert

4. DEF LEPPARD [le 21 juin 2013 - Mainstage01]

Depuis 1996 les anglais du "léopard sourd" n'étaient pas venus nous rendre visite. Si leur position de tête d'affiche du premier soir de la 8ème édition du Hellfest put surprendre, le groupe pensa à offrir un light show imposant et une set-list bien remplie (2h au total), les voyant interpréter notamment leur plus grand succès commercial, "Hysteria" (1987) en intégralité.

Du bonheur pour les fans, même si les personnes suivant le show en tant que spectateurs, ont pu trouver parfois l'interprétation ennuyeuse et le temps long, en particulier lors de la diffusion d'un mini-documentaire évoquant l'époque de l'hystérie "Hysteria" (au moins 10 minutes) en plein milieu de set...un set qui s'est vu allonger de 15 minutes le temps d'un ultime rappel comprenant Rock of Ages/Photograph, entraînant un retard dans le lancement du concert d'Avantasia sur la scène d'à côté.



3. MOTLEY CRUE [le 19 juin 2009 - Mainstage01]

La présence de Mötley Crüe au Hellfest 2009 était pour le moins événementiel. D'abord, il s'agissait de la première venue sur le sol français des glameurs depuis 1989 et une date au Zénith de Paris, pour la promotion de "Dr. Feelgood". Ensuite, on peut considérer Mötley Crüe comme la première tête d'affiche plutôt grand public à s'être produite au Hellfest...celle qui a ouvert la voie à la venue des Kiss, Def Leppard, Aerosmith, et même ZZ Top, Whitesnake, etc.

En ce premier jour du HF2009, la Mainstage01 est renommée la Crüe Stage et s'y produisent notamment Papa Roach et Buckcherry qui ont pris part à l'été 2008 au Crüe Fest en Amérique du Nord...C'est donc assez tard dans la nuit que Mötley Crüe investit la scène du Hellfest, le seul groupe à, il me semble, avoir refusé d'être filmé (donc l'écran géant entre les 2 scènes n'était pas utilisé). La voix de Vince Neil fut sujet à débat, certains estimant qu'elle était bourrée à l'hélium, les morceaux s'enchaînaient à un très petit rythme (histoire de reposer un peu Mick Mars ?) mais bon c'était la première occasion donnée aux festivaliers de chanter des tubes de hard rock planétaires (pour ceux appréciant cela bien sûr).



2. KING DIAMOND [le 15 juin 2012 - Mainstage02]

Le légendaire danois s'était certes produit à la défunte Locomotive de Paris en 2006, il faut bien avouer que sa programmation au HF2012 constitua un des temps forts du festival. Événement rare et pratiquement unique cette année-là, puisque seul le Sweden Rock eu droit à une autre représentation du show préparé par le King (les premiers du groupe depuis 2006). Avec Kim Bendix Petersen (quoi ça sonne mieux que King Diamond non ?), les mises en scènes sombres voire occultes sont bien présentées, peut être pas aussi sophistiquées que celles d'Alice Cooper, qu'importe, le light show en imposa également, donnant une identité visuelle à chaque titre.

Et puis il y avait bien sûr ces envolées vocales si reconnaissables, tout simplement LA marque du King, particulièrement appréciées sur des titres comme "At the Graves", "Sleepless Nights", "Black Horsemen" et la reprise de Mercyful Fate, "Come to the Sabbath" qui nous fait encore espérer un show des derniers cités...un jour peut être au Hellfest.



1. TWISTED SISTER [le 19 juin 2010 - Mainstage01]

Voilà un peu plus de 24 ans que les sœurs tordues n'étaient venues fouler le sol français dans le cadre d'un concert. Et quel concert donné ce samedi 19 juin 2010, certes pas en tant que tête d'affiche (juste en dessous de Alice Cooper)...mais le show avait été largement à la hauteur des attentes. Des hymnes à la pelle, un public bouillant répondant parfaitement à un Dee Snider en état de grâce (comme toujours), l'un des meilleurs frontmen, voire le meilleur du genre encore en activité ! Un très bel hommage à Dio également réalisé (et une reprise forte de "Long Live Rock'n'Roll"), tout le monde qui saute le poing en l'air durant "I Wanna Rock", etc. la réunion entre le public français et Twisted Sister fût une grande réussite, qui s'est reproduite en 2013, avec encore une très belle ferveur.

On pourrait (à juste titre ?) pinailler en disant que TS n'a pas proposé de véritable nouvel album depuis 1987, les musiciens vivent clairement sur leur passé mais à la limite c'est bien ce que le public veut entendre non ? Surtout quand outre l'interprétation, c'est l'atmosphère globale, la communion groupe/public qui transcendent les festivaliers. D'autant que, même si Twisted Sister n'est peut être pas aussi populaire en France qu'en Allemagne, nous n'avions pas encore eu la possibilité de se prendre la déferlante hard rock dans les oreilles depuis leur retour en 2003.




Bonus :

Ils n'étaient pas programmés parmi les têtes d'affiches du Hellfest, toutefois certains groupes sont venus pour la première fois en France à l'occasion du festival.

Ce fut notamment le cas de Lizzy Borden en 2012 pour un show pas mal mais trop court et parfois anecdotique, Sebastian Bach la même année, présent pour nous faire chanter du Skid Row.
De même avec les Extinction of Mankind sur la Warzone (2012), les excellents islandais de Brain Police (2012 encore !), les chiliens de Procession (2013), Eagle Twin (2013), Cockney Rejects (2013) et bien d'autres !
Nb affichages: 18767
Auteur
Commentaire
sid
IP:80.215.229.221
Invité
Posté le: 11/01/2015 à 15h49 - (3019)
Oui MC a ouvert la voie à ZZ Top, ça doit leur faire plaisir, je suis ouvert mais conceptuellement je n' ai jamais compris la présence de ZZzzzz Top au HF
Autant aller les voir à l'occase, why not, mais au HF, je ne saisis pas.

Invité
IP:109.190.51.150
Invité
Posté le: 11/01/2015 à 18h35 - (3020)
Eagle Twin était déjà passé en France avant le Hellfest
28 et 30 février 2010 en ouverture de Sunno))) à Nantes puis à Poitiers

gardian666
Membre enregistré
Posté le: 11/01/2015 à 18h48 - (3021)
Exact, sauf que c'était les 28 et 30 janvier, j'ai encore l'affiche de la date de Poitiers qui était bien classe à proximité de moi et j'avais même pas fait le rapprochement...

@sid : Que penses-tu de la programmation de Billy Idol alors ?

Mogtesquieu
Membre enregistré
Posté le: 11/01/2015 à 19h02 - (3022)
Fields of the nephelim [le 19 juin 2010 - Rock Hard Tent]

Que mon nom soit maudit, de les avoir loupé !

Fredd
Membre enregistré
Posté le: 11/01/2015 à 20h34 - (3023)
Le concert de MANILLA ROAD, avec son public conquis d'avance et un groupe à la hauteur des attentes (fantastique Shelton), a été un des très grands moments de l'édition 2013. Les absents auront eu tort.

Je garde également un grand souvenir du show de KING DIAMOND en 2012 sous la pluie! Trempé, frigorifié et fatigué mais j'ai assisté à une prestation magique du King!

sid
IP:80.215.227.219
Invité
Posté le: 11/01/2015 à 21h00 - (3024)
@Gardian : le passé et la carrière de Billy font que Billy Idol fait partit de l'histoire du mouvement punk (rock), influence majeur et créatrice du Hardcore et ingrédient décisif qui a alimenté le Thrash..et donc je pense que sa présence est plus légitime que celle des ZZ Top, groupe que je respecte et dont j'apprecie certains morceaux mais je ne peux m'empêcher de trouver que leurs présences à un festival metal en tête d'affiche n'est pas des plus pertinents

h1n666
IP:86.206.143.227
Invité
Posté le: 11/01/2015 à 21h06 - (3025)
Manilla Road ! C'est vrai qu'on n'était pas nombreux, mais un super show. Par contre Manowar on a eu l'impression de vivre un spectacle comique par moments...surtout quand ils ont remis les balls of steel à Ben Barbaud. J'ai vu 2 gros hardos teuton torses nus pleurer pendant warriors of the world ! Sinon The Devil's blood étaient TA sous la valley et c'était top.


Pingujp
Membre enregistré
Posté le: 11/01/2015 à 21h24 - (3026)
Effectivement, The Devil's Blood était fantastique. Heureux d'avoir vu Manilla Road après 30 ans d'attente (c'est ma video



gardian666
Membre enregistré
Posté le: 12/01/2015 à 00h08 - (3027)
J'ai déjà cité The Devil's Blood dans un précédent billet, celui consacré aux "groupes disparus".
The Devil's Blood n'était pas rare par chez nous...dans le même temps sa carrière a été très courte, en comparaison avec la plupart des groupes présentés ici.

LaBoule
IP:193.57.249.1
Invité
Posté le: 12/01/2015 à 16h09 - (3028)
Eagle Twin aussi à Lille le 27 janvier 2010 en première partie de Sunn O)))

Mr_Mow
IP:92.102.42.90
Invité
Posté le: 12/01/2015 à 17h06 - (3029)
Ceremonial Oath ca faisait plaisir de les voir aussi! Dans le genre improbable de les voir un jour.

injun
IP:81.80.174.165
Invité
Posté le: 16/01/2015 à 11h59 - (3031)
Concernant Rob Zombie, j'avais trouvé son premier passage bien meilleur que celui de 2014, où j'ai tenu 2 morceaux, terrassé par un ennuie mortel !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion







Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker