Magrudergrind Montpellier 5 mars 2016

Un forum pour poster vos live report, faire des commentaires sur ceux qui sont postés sur VS et parler des concerts en general. Pour les concerts à venir, utiliser les sections Annonces concerts ou covoiturage et rencarts.
Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 513
Inscription : mar. sept. 23, 2003 9:43 pm

Magrudergrind Montpellier 5 mars 2016

Messagepar RBD » dim. mars 06, 2016 1:03 pm

Les nombreuses voitures garées à l'entour de la Secret Place étaient trompeuses, il y avait peu de monde et surtout les mordus pour cette affiche, la Mosher Team et les abonnés. À cause du weekend ? Ou que le Grind ne ramène pas autant qu'on le voudrait ?

Pour commencer, MOSHPIG est un autre groupe formé autour de la Mosherteam, après Reptilicus et Terror Shark, en formule trio. Leur GrindCore est évidemment bourré de moshparts, entre SOD et Napalm Death des débuts. Il n'y a pas de bassiste mais le guitariste délivrait de bons riffs propres à emballer un pit clairsemé mais déchaîné, dans lequel le chanteur se jeta plusieurs fois. Le batteur est assez bon pour que ce ne soit pas servi en bouillie. Une flopée de rappels ont un peu prolongé le set, mais avec des titres courts et un set également bref, c'était nécessaire.

Je pensais me souvenir de PRIMITIVE MAN mais c'était une erreur, sans doute, entre divers produits de Relapse. Du Colorado ce trio de poids nous ramena un Doom Sludge aussi noir que leurs dégaines et leurs pochettes. Hélas à mesure, j'ai trouvé qu'il manquait la densité, l'engagement ou la fêlure indispensables pour qu'une musique aussi austère puisse captiver. En plus ils ont cassé une corde, malgré un son correct. Après avoir invité au circle pit par dérision sur le seul titre approchant le mid-tempo, Ils ont quémandé de l'herbe par deux fois ce qui explique sans doute cette mollesse profonde. Comme il faisait froid dehors je suis resté, m'enfonçant debout dans une torpeur béate…

Réveil assuré avec MAGRUDERGRIND ! Dès les premiers accords la fosse est repartie dans une folie grave, avec bien plus de monde dedans. Bien qu'ils fassent crevette par rapport à leurs compatriotes des montagnes, Les New-Yorkais ont envoyé une brutale leçon. Avi, le chanteur, est une pile explosive qui sautait entre deux cris et interjetait quelques "waow" d'admiration à l'adresse du pit. La frontière entre la fosse est le groupe, du reste, était très relative du fait de la surélévation très faible de la scène. Pas de dégâts, à part une baguette qui a volé à travers la masse.
Les samples qui faisaient l'identité déjantée du vieux Magrudergrind tendent à disparaître, à part celle en intro du set. L'absence de basse est compensée en partie par la limpidité de la batterie, prodiguant un hachage rythmique sanglant : ils sont venus pour tabasser. Leur GrindCore est encore plus radical, le groove repassera. Le guitariste a fait quelques vocaux. Le set fut éreintant mais assez bref, une quarantaine de minutes environ, achevant la soirée à une heure inhabituellement précoce pour cette salle.

Étant absent je n'irai pas à Suffocation au Korigan cette semaine et globalement, ça va être la misère question concerts pendant quelque temps je le crains.
http://rbdlivereports.blogspot.fr

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".

Avatar de l’utilisateur
nubowsky
Messages : 109
Inscription : sam. juin 26, 2010 8:49 pm

Re: Magrudergrind Montpellier 5 mars 2016

Messagepar nubowsky » lun. mars 07, 2016 1:14 am

Merci pour le report !
Je n'ai malheureusement pas pu être la.. /triste8/
Une bien "belle" soirée apparement ;-)
Les choses que l'on possède, finissent par nous posséder...


Revenir à « Live Reports »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités